Causes et facteurs agravants des hémorroïdes

Qu’est ce qui favorise les hémorroïdes et quelles en sont les causes ?

 

Une dilatation des veines situées près de l’anus provoque les hémorroïdes. Généralement, les hémorroïdes apparaissent à la trentaine même s’il existe des sujets beaucoup moins âgés qui peuvent avoir ce genre de problème. Cependant, les hémorroïdes sont toujours présentes dans chaque personne, il ne s’agit donc pas automatiquement d’une maladie. C’est seulement en cas de dilatation anormale de ces veines qu’on dit que la personne souffre d’une crise hémorroïdaire. Les causes de la maladie hémorroïdaire peuvent varier d’un individu à l’autre, mais la plupart du temps, les symptômes restent à peu près les mêmes : douleurs et saignements.

 

Les causes des hémorroïdes

 

Dans la majeure partie des cas, l’hérédité est le principal facteur des hémorroïdes. Lorsque l’un des parents souffre de crise hémorroïdaire, les enfants présentent généralement plus de risques d’être touchés par cette maladie. Pendant la grossesse, principalement au cours des premiers mois ou après l’accouchement, beaucoup de femmes souffrent également d’hémorroïdes, ceci étant provoqué par l’hypertension veineuse que ceux-ci peuvent entraîner. Au-cours de la grossesse, certaines femmes peuvent également connaître de grands problèmes de constipation, qui est d’ailleurs l’une des principales causes de l’hémorroïde, ceci à cause des efforts de poussée trop répétées que celles-ci doivent faire pour évacuer leurs selles. Cependant, les hémorroïdes survenues pendant la grossesse restent généralement des problèmes temporaires et disparaissent le plus souvent au bout de quelque temps.

 

D’un autre côté, le manque d’activité physique et la sédentarité  peuvent déclencher une perte du tonus rectal, ce qui favorise l’apparition des hémorroïdes. Néanmoins, certains sports comme l’équitation, le vélo ou la moto peuvent aussi les déclencher.

 

Les facteurs favorisant les hémorroïdes

 

Appareil digestif cause des hemorroidesLe mode de vie et l’alimentation ont un lien direct avec l’apparition des hémorroïdes. Les aliments gras ou les graisses saturées, favorisant une obstruction des veines, font partie des premiers aliments qui provoquent la dilatation des veines, de même que les boissons alcoolisées, le tabac, le café et les sodas. L’alcool a effectivement comme principal désagrément  de déshydrater le corps. Or, en cas de déshydrations, l’individu a plus de risques d’avoir des problèmes de constipation, tout simplement car il risque d’avoir des selles trop solides. De son côté, outre le fait de provoquer certaines maladies comme le cancer, le tabac favorise aussi le vieillissement accéléré des veines ou des tissus. La consommation de tabac peut ainsi entraîner la fragilisation des veines, ce qui a pour conséquence de provoquer des hémorroïdes. Quant aux sodas et au café, de par leur nature excitante, ces boissons favorisent une trop grande pression au niveau des veines. Ces boissons sont alors à éviter dès que l’individu présente les premiers symptômes de crise hémorroïdaire. En gros, toute alimentation trop riche en épices ou en excitants et trop pauvre en fibres favorise les hémorroïdes. Dès que les premiers symptômes apparaissent, il convient ainsi d’arrêter de prendre tous ces aliments qui risqueraient de provoquer des saignements ou d’aggraver encore davantage les symptômes. Enfin, même si encore peu d’entre nous le savent encore, la chaleur est aussi l’un des facteurs déclencheurs d’hémorroïdes.